Dong Hoi et la Paradise Cave

Du 28 au 30 novembre 2018

On the road again !

Après quatre jours sur l’île de Cat Ba, il est temps pour nous de partir. En tant que bons aventuriers, nous décidons de ne pas réserver de bus dans un hôtel ou dans une agence, mais de nous débrouiller comme des grands. Nous cherchons donc un bus pour aller à Hai Phong, que nous trouvons sans difficulté. Nous essayons de négocier le prix, en vain. La vendeuse nous assure que nous serons déposés à la gare de bus. Surprise, nous sommes largués à la gare maritime! Nous devons donc reprendre un taxi jusqu’à la gare de bus. Le taxi nous demande 200 000d (environ 8€), nous lui rions littéralement au nez et finissons par accepter à 70 000d (environ 2,75€). Clément prend un bus pour Ha Noi, et nous nous disons au revoir, car nous partons pour Phong Nha

Nous nous battons gentiment avec le chauffeur pour qu’il nous laisse nous installer tout au fond, là où les sièges sont plus grands. Le bus part à midi, et nous ne sommes pas vraiment sûrs de savoir où nous serons déposés.  Nous avons bien compris que le bus ne va pas à Phong Nha. Le chauffeur nous dépose à Dong Hoi à 1h du matin, nous trouvons un hôtel ouvert, vraiment sympa qui plus est! Nous sommes rincés, 12h de bus, c’est juste horrible !

Infos pratiques : 

  • Trajet Cat Ba – Hai Phong : 120 000d par personne (environ 4,75€)
  • Trajet Hai Phong – Dong Hoi : 300 000d par personne (environ 12€)

Pittoresque Dong Hoi

Nous sommes absolument épuisés ! Malgré une grasse matinée jusqu’à 11h, la première depuis le début de notre voyage, nous sommes vraiment au radar. Ce type de voyage, sur le long terme, génère un type de fatigue que nous n’avions jamais connu avant ! Il faut constamment s’organiser, prévoir, négocier, être sur la route, changer de lit tous les soirs, compter, convertir, faire des efforts pour se comprendre et communiquer. Mais bon, rassurez-vous, nous sommes bien contents d’être en voyage plutôt qu’au travail!! 

Nous partons nous promener dans Dong Hoi. La ville est vraiment sympa, avec sa rivière et ses bateaux de pêche, ses filets et ses drôles de petites barques toutes rondes ! Il y a un sympathique petit marché dans lequel les vendeuses proposent une énorme sélection de poissons, fruits de mer et coquillages encore frétillants ! 

Nous nous arrêtons boire un coup, et le gérant est trop content que nous soyons français. Il décide de nous mettre des chansons françaises, trop fier de lui! Bon, ça n’est pas vraiment notre registre, puisqu’il nous met des chansons des années 60 que nous n’avons jamais entendues, mais c’est trop mignon!

Nous continuons notre balade à la recherche de dés pour jouer au Yams. Nous apprenons que dés se dit Tchoubik et nous cherchons donc des Tchoubik un peu partout. Les gens ne semblent pas vraiment comprendre, mais nous finissons par trouver notre bonheur! Nous avons appris par la suite que Tchoubik ne veut pas dire dés, ça ne veut rien dire d’ailleurs, c’est pourquoi personne ne nous comprenait… Au final nous ne savons toujours pas dire dés en Vietnamien.

Phong Nha et la Paradise Cave

Nous avions prévu de prendre le bus ce matin, jusqu’à la Paradise Cave, car ils prévoient de la pluie et c’est à plus de 50km de Dong Hoi. Nous apprenons qu’il y a un bus par heure pour Phong Nha et qu’il coûte 80000d par personne pour l’aller/retour (environ 3,15€). Il faudra louer un scooter depuis Phong Nha pour aller à la cave qui est encore à 15-20km. Nous optons donc pour le scooter directement, et le louons à l’hôtel. 

C’est vraiment très loin, environ 80km. Il fait froid et il y a beaucoup de vent… nous caillons sur le scooter et mettons du temps à trouver la fameuse Paradise Cave qui est très mal indiquée. Phong Nha est un parc naturel classé au patrimoine de l’UNESCO, dans lequel il y a des dizaines et des dizaines de caves. Nous avons entendu dire que Paradise Cave est la plus impressionnante car c’est la plus vaste. 

Nous arrivons et là, c’est la douille! Parking payant, puis entrée à 10€, ce qui est énorme pour le Vietnam!! Après une petite marche d’environ 30mn, nous arrivons à l’entrée de la grotte. Elle est en effet immense. C’est un peu dommage car tout est balisé, nous marchons sur un chemin en bois, avec barrières, etc. Nous restons un peu sur notre faim mais passons tout de même un bon moment. La grotte a été découverte en 2005 par un vietnamien, puis étudiée par des spéléologues anglais

Sur le chemin du retour, nous avons la chance d’apercevoir des petits singes dans des arbres, c’est top!! Ce sont les premiers que nous voyons en totale liberté, et pas intéressés par les touristes comme à Emeishan !

Nous rentrons à Dong Hoi, et sommes bien contents de rendre le scooter ! 

Infos pratiques : 

  • Location scooter : 100 000d (environ 4€) + 50 000d d’essence (environ 2€) 
  • Paradise Cave : 250 000d par personne (environ 10€)

Direction Hue, un trajet insolite !

Nous partons pour la gare prendre le train pour Hue. Nous avons opté pour les sièges durs, comme nous l’avions déjà fait au début. C’est… comment dire… folklo !! Il y a des gens couchés partout, sous les sièges, sur les sièges, entre les sièges. Un vietnamien a entrepris de se coucher à nos pieds, il déplace nos sacs et se fait de la place, installe sa natte de bambou et s’allonge. Spécial…. heureusement que le trajet ne dure pas plus de 3h!! 

Infos pratiques : 

  • Train Dong Hoi – Hue : 70 000d par personne (environ 3€)

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *