Croisière sur la Baie d’Ha Long

Du 24 au 27 novembre 2018

Après notre boucle dans le Nord du Vietnam, il est temps de partir pour les îles… Direction Cat Ba !

Le trajet est long et nous sommes contents d’arriver, sauf que le bus nous dépose à Hai Phong. Il est 5h du matin, et nous devons trouver un moyen d’aller sur l’île de Cat Ba.

Une femme nous accoste dans le bus et veut nous vendre ses tickets pour aller sur l’île, elle est vraiment très insistante et nous avons vraiment l’impression qu’elle va nous escroquer. Nous décidons de prendre notre temps et de nous débrouiller tout seuls ! Après une première négociation avec un taxi pour qu’il nous dépose à la gare maritime, nous devons négocier à la gare maritime pour aller sur l’île ! Nous partons à 6h20, prenons un premier bus jusqu’au second port, puis un petit bateau pas très rassurant, puis un deuxième bus jusqu’à l’Est de l’île.

Satisfaits, nous arrivons à destination en ayant économisé 20 000 dong chacun (1€). Il n’y a pas de petites économies ! Quoi que…

Cat Ba, la désillusion…

Outre le fait que j’ai (Camille) été malade pendant deux jours, et que Clément et Rémi se soient baladés entre hommes sur l’île, nous avons été un peu déçus par ce que nous avons découvert. Absolument toute l’île est en travaux, des bâtiments poussent de terre partout, notamment sur les plages qui sont totalement dénaturées. De plus, comme souvent, les installations et les bâtiments sont de très mauvaise qualité et le rendu est vraiment laid… La bonne nouvelle, c’est que nous dormons en chambre privée pour 4,50€ par chambre, avec les petits déjeuners et que les restaurants sont sympas!

Découverte de la Baie d’Ha Long en bateau

C’est parti pour deux jours de croisière, à la découverte de la Baie d’Ha Long ! Nous montons dans un gros bateau qui semble bien confortable. Nous sommes un groupe d’une douzaine de personnes, majoritairement des jeunes. Il y a des français et des américains. Nous naviguons un moment entre ses magnifiques roches qui sortent de l’eau. Cela ressemble en effet beaucoup à Trang An et Tam Coc, que les gens appellent la baie d’Ha Long terrestre. C’est vraiment magnifique et nous avons la chance d’avoir un grand soleil.

1er arrêt – Le village flottant

Le premier arrêt nous permet de découvrir un village de pêcheurs flottant. C’est assez impressionnant car ils ont créé de véritables habitations sur l’eau. Il y a de nombreux filets dans lesquels ils élèvent différents poissons. Chaque village possède son « Lucky Fish », qui n’est pas destiné à être mangé, mais simplement à porter chance. L’homme ayant le plus gros poisson est nommé chef du village (ahlala toujours ce même concours de taille… tsss les hommes !). Ils doivent impérativement acheter un petit poisson et le laisser grandir, sinon c’est de la triche et ils peuvent être banni du village.

Notre guide nous donne quelques explications sur la baie d’Ha Long. Cat Ba signifie l’île des femmes, car à l’époque des guerres, la Chine attaquait systématiquement le Viet Nam par cette baie, qui était son premier accès maritime. Les hommes ont donc installé toutes les femmes sur la plus grosse île, et la plus centrale, celle de Cat Ba. Eux se sont installés sur les ilots autour pour protéger le pays.

Les villages flottants sont parmi les plus anciens du Vietnam, ils existent depuis 500 ans. Le gouvernement essaye de rapatrier les villageois sur le continent, mais eux ne souhaitent pas partir. Leur espérance de vie est plus élevée que dans le reste du pays car ils sont épargnés de beaucoup de maladies, notamment du cancer. Sur les villages, les enfants se marient vers 13-14 ans pour avoir le temps d’avoir beaucoup d’enfants, et donc de main d’œuvre. Les parents commencent à former les enfants au métier de pêcheur dès leur plus jeune âge, vers 3-4 ans. Ils ne vont pas à l’école et se sont les parents qui leur apprennent à parler et parfois à lire ou écrire.

2ème arrêt – Snorkeling dans les eaux troubles, déjeuner et canoë dans les lagons

Nous reprenons ensuite le bateau pendant une heure et nous arrêtons proche d’une petite plage isolée. Nous pouvons sauter du bateau et nous baigner. Nous nageons jusqu’à la petite plage. Rémi et Clément partent explorer les fonds avec leurs masques et tubas, mais il n’y a aucune visibilité.

Nous remontons sur le bateau pour déjeuner, et l’après-midi, nous faisons deux heures de Canoë. Ça n’est pas si simple, nous devons rentrer dans une grotte, mais comme la marée descend, nous sommes à contre-courant, et il faut pagayer vraiment fort pour y passer. L’effort vaut vraiment le coup, et nous arrivons dans un lagon accessible uniquement par cette grotte. C’est vraiment top, et le soleil est toujours là !

3ème arrêt – découverte de notre hébergement

C’est reparti pour un petit tour de bateau, je m’endors, bercée par le soleil et le bruit du moteur. Nous arrivons à notre homestay, qui est en fait le village de pêcheurs que nous avions visité ce matin. C’est top, nous avons encore du temps pour regarder les poissons, les nourrir et nous promener sur les « allées » faites de planches de bois posées sur des bidons flottants.

Après le diner, nous reprenons les canoés pour aller voir le plancton fluorescent. Il fait nuit noir, même la lune s’est cachée pour l’occasion. C’est absolument magique. Alors que nous naviguons au milieu de ces immenses roches karstiques, au milieu de l’eau, des millions de planctons s’éclairent au passage de nos mains et de nos pagaies. Je n’ai jamais rien vu de tel, c’est vraiment incroyable. Ce sont comme des millions de petites lucioles qui nagent dans l’eau. Je suis vraiment très émue par ce phénomène incroyable.

Le deuxième jour…

Ne se passe pas vraiment comme prévu ! Nous devions faire du canoé dans les lagons, mais visiblement les marées ne sont pas bonnes… Bref, au final nous faisons un peu de canoé le matin puis la sieste sur le bateau l’après-midi !

Infos pratiques :

  • Excursion deux jours avec Cat Ba Vision : 62€ par personne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *